Carte Satellite Texte

La Région charge la SAU de développer un nouveau pôle créatif à Molenbeek

Une vision possible du futur projet. - ©sau-msi.brussels/MSA-Idea-Origin

Sur proposition du Ministre-Président, le gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale a approuvéce jeudile scénario de redéveloppement des sites Manchester 13-15 et 17-19, à Molenbeek, en un nouveau pôle productif de type culturel, artistique et créatif. Ce site est mitoyen de l’implantation bruxelloise de Charleroi Danse (Raffinerie-Plan K) et se trouve à proximité immédiate de Cinémamaximillien. L’ambition de la Région, en concertation avec la commune de Molenbeek, est de favoriser l’émergence dans ce quartier d’un pôle dédié à la créativité (halle culturelle, ateliers, entreprises…) regroupant une série d’acteurs des secteurs culturels et artistiques.

Le gouvernement a par ailleurs confié à la Société d’Aménagement Urbain (SAU) une mission déléguée relative aux premières étapes de concrétisation de ce projet en la chargeant : d’affiner les investissements à prévoir (actuellement estimé à 8.000.000 € HTVA) ; d’élaborer un montage financier ; de négocier les budgets nécessaires ; de définir la maîtrise d’ouvrage future des travaux ; de définir le mode de sélection des futurs gestionnaires des lieux ; et, sur base des éléments ainsi définis, de proposer une note opérationnelle détaillée (planning, budget, maîtrise d’ouvrage, gestion…) qui explicite la mise en œuvre du projet.

Une partie des locaux sont actuellement occupés par Recyclart, Vaartkapoen et Damaged Goods/Decoratelier, dans le cadre d’une préfiguration de la programmation future du site. Et la Région a accepté la proposition du Kustenfestivaldesarts d’y installer le centre névralgique de son édition 2019, à partir du 10 mai prochain.

Un site stratégique préempté par la Région

Anciennement occupé par diverses activités économiques, dont la Raffinerie Graeffe, ces bâtiments organisés autour de deux cours intérieures sont situés dans le périmètre opérationnel du Plan canal (site pilote Heyvaert), dans le périmètre de préemption Petite-Senne et dans le périmètre du Contrat de Rénovation Urbaine n°5 (CRU Heyvaert-Poincarré).

Ils sont devenus propriétés de la Région de Bruxelles-Capitale par activation de son droit de préemption : en 2017 pour le site Manchester 17-19 et en 2018 pour le site Manchester 13-15.

La SAU a été mandatée fin 2017 pour piloter un projet dans le cadre du CRU. A cette fin, la SAU a lancé début 2018 un marché public relatif à une mission d'analyse des potentialités spatiales et  programmatiques des deux sites ainsi que de leur faisabilité économique. Cette mission, qui avait été attribuée à l’association momentanée MSA-IDEA Consult, est arrivée à son terme et ce sont ses conclusions qui ont conduit à la décision prise par le Gouvernement régional ce jeudi.

Une centaine d’emplois à terme

L’étude commanditée par la SAU a défini une série de « principes d’aménagements invariants » dont : le maintien du hangar situés dans le site Manchester 13-15 en raison de la diversité des programmes qu’il peut accueillir ; le maintien du bâtiment arrière en L situé dans le site Manchester 17-19 en raison de son intérêt patrimonial ; la démolition de certains bâtiments dont ceux à front de rue du Manchester 17-19 ; la volonté de créer du lien entre les deux sites et d’ouvrir les cours intérieurs vers le quartier.

Sur base de divers scénarios possibles pour le redéveloppement des sites Manchester 13-15 et 17-19 envisagés dans l’étude, la SAU a retenu celui de ce nouveau pôle productif de type culturel, artistique et créatif qui offrirait des surfaces de travail à près de 100 personneset elle l’a proposé au Gouvernement régional, qui l’a validé.

Outre le fait qu’il correspond aux objectifs du Plan Canal, du Plan Industriel pour la Région et du CRU ainsi qu’au contexte local actuel, ce scénario a reçule soutien des différents acteurs que la SAU a consultés, dont le secteur culturel qui a confirmé le besoin d’espaces de production de ce type dans la Région.