Kaart Satellite Text

Nouveau contrat de gestion du Port: la Région affirme ses ambitions portuaires

 - ©sau-msi.brussels (Reporters)

2021.01.14 - Le ministre de la Transition climatique et de l’Environnement,Alain Maron, et les instances du Port de Bruxelles ont signé ce jeudi 14 janvier 2021 le nouveau contrat de gestion, pour une période de quatre ans, allant de 2021 à 2025.

Il s’agit là du cinquième contrat de gestion du Port de Bruxelles depuis sa création en tant que société régionale. La signature de ce nouveau contrat de gestion témoigne de la confiance accordée par la Région de Bruxelles-Capitale au Port de Bruxelles puisqu’il garantit un financement du Port de Bruxelles à hauteur de 93,5 millions d’euros sur la durée du contrat de gestion. Ce contrat inscrit également l’action du Port dans les objectifs du gouvernement. Il en fait un acteur clé de la transition économique et écologique.

Engagements concrets de la Région et du Port

Le contrat de gestion conclut entre les partenaires prévoit d’agrandir le domaine portuaire, avec notamment l’acquisition par la Région de 40 hectares du site de Schaerbeek-Formation, dont 20 hectares dévolus au Port.

Pour ce qui concerne le transport de marchandises par la voie d’eau, le contrat de gestion prévoit plusieurs projets destinés à favoriser le transfert modal de la route vers la voie d’eau :

  • la poursuite de l’entretien des installations portuaires (canal, ponts mobiles et écluses) pour un montant de 15 millions d’euros ;
  • l’investissement dans le canal et les ouvrages d’art de près de 15 millions d’euros, dont 9,5 millions pour le renforcement et la construction de nouveaux murs de quai – des travaux destinés à permettre l’installation de nouvelles entreprises et donc une augmentation du transport par la voie d’eau ;
  • l’étude du recours obligatoire à la voie d’eau pour les chantiers inventoriés par le Port dans son plan pluriannuel des chantiers.

La vocation économique du Port sera réorientée vers les entreprises exemplaires au niveau climatique et environnemental.

Le Port développera une offre logistique complète pour le secteur de la construction, un secteur clé appelé à se développer pour rencontrer les objectifs de rénovation du bâti que la Région bruxelloise s’est fixée. Cette offre globale portera sur la gestion de l’eau et des terres de chantier, l’approvisionnement en matériaux de construction et la mise à disposition d’espaces de stockage pour les matériaux de réemploi.

Le Port veillera à l’intégration paysagère de ses projets et incitera les concessionnaires à s’inscrire dans cette démarche.

Pour renforcer le potentiel économique du Port, la Région à s’engage quant à elle à maintenir une accessibilité optimale au domaine portuaire, au travers de projets d’infrastructures d’envergure comme le développement du centre TIR en tant que levier d’une distribution urbaine durable exemplaire.

Elle s’engage également à mettre en œuvre quatre projets d’envergure en matière d’intégration urbaine dans le domaine portuaire :

Un engagement fort contre le réchauffement climatique et pour la biodiversité

Ce contrat de gestion représente un engagement commun exceptionnel de la Région et du Port pour lutter contre le réchauffement climatique et en faveur de la biodiversité à Bruxelles. Il place fermement le port sur la route de la transition économique, au cœur des politiques régionales.

Pour Alain MARON, Ministre de la Transition climatique et de l’Environnement, « ce contrat de gestion ambitieux renforcera le potentiel récréatif du Port et rendra sa fonction économique plus durable. Il créera un véritable écosystème autour du canal, qui est bien plus qu’une voie de transport fluvial. C’est notamment aussi un formidable réservoir de fraicheur pour lutter contre le réchauffement climatique ainsi qu’un pôle de développement pour des loisirs de proximité. Nous l’avons vu pendant le confinement, les Bruxellois.es ont grandement besoin d’espaces publics où se détendre et le canal traversant le territoire régional du nord au sud, dans des quartiers particulièrement denses, peut leur en offrir.»

Le président du Port, Yassine AKKI, salue quant à lui le soutien du gouvernement régional pour le Port de Bruxelles : « Avec un engagement financier sans précédent, la Région montre l’importance qu’elle accorde au développement portuaire pour atteindre ses objectifs, tant en matières économiques, qu’environnementales, ou encore pour la mobilité. Grâce à ce contrat de gestion, le Port dispose des moyens de ses ambitions, déclinées dans le masterplan à l’horizon 2040 qui constitue un engagement durable fort pour œuvrer plus encore à l’avenir au service d’un développement portuaire bénéfique à l’ensemble de la Région et de ses habitants. »

Plus d’infos : www.port.brussels

Texte du Contrat de gestion : www.port.brussels