Carte Satellite Texte

La Région bruxelloise va construire un nouvel équipement sportif le long du canal

Le terrain se situe le long du Bassin Vergote au niveau de la courbe de giration du canal. - ©sau-msi.brussels (Simon Schmitt - www.globalview.be)

Sur proposition du Ministre-Président Rudi Vervoort, le Gouvernement bruxellois a approuvé ce jeudi le programme et les documents du marché public visant à désigner l’équipe pluridisciplinaire qui sera chargée de concevoir et de suivre le chantier de construction d’un équipement sportif entre le quai des Armateurs et l’Allée Verte à 1000 Bruxelles, dans le cadre du Contrat de Rénovation Urbaine N°1 « Citroën – Vergote ». Le Gouvernement a confié à la Société d’Aménagement Urbain (SAU) une maîtrise d’ouvrage déléguée pour concrétiser ce projet, notamment pour la publication de ce marché public au niveau européen dans les prochaines semaines.

Ce projet de construction neuve porte sur environ 5.400 m² bruts à bâtir sur un terrain de quelque 2.600 m² qui se situe le long du Bassin Vergote, au niveau de la courbe de giration du canal, et qui appartient au Port de Bruxelles. Le futur bâtiment devra comprendre une salle multisports, une salle de gymnastique, une salle d’escalade, des terrains de padel et une cafétéria. Une fois construit, il sera géré par la Ville de Bruxelles.

Le Ministre-Président de la Région de Bruxelles-Capitale Rudi Vervoort précise qu’« il s’agit d’un nouveau projet public d’envergure régionale sur le territoire du canal et un des projets emblématiques de la première vague de Contrats de Rénovation Urbaine. Il correspond parfaitement à la philosophie des CRU, initiés par la Région et concrétisés avec les communes : combler les déficits en matière d’infrastructures publiques et réduire les fractures urbaines entre quartiers. Il viendra compléter une importante série d’initiatives qui contribuent au renouveau de cette zone stratégique que constitue le canal, qu’elles soient  publiques (musée Kanal – Centre Pompidou, aménagement du parc Béco, construction du pont Suzan Daniel, etc.) ou privées (développements en cours sur le site de Tour et Taxis). Les analyses menées par perspective.brussels dans le cadre de la crise sanitaire réaffirment par ailleurs que la construction d’un équipement sportif à cet endroit permettra de répondre au déficit d’équipement sportif des quartiers riverains du canal et animer la zone en attirant un public très large. »

Rudi Vervoort ajoute qu’«il est aussi prévu de créer des interactions entre l’équipement et son environnement extérieur. Cet équipement formera un élément architectural en hauteur qui deviendra un bâtiment iconique de Bruxelles et du territoire du canal. »

Gilles Delforge, le directeur de la SAU, « remercie le Gouvernement régional pour la confiance qu’il accorde à la SAU en lui confiant cette nouvelle mission » et se réjouit que « la SAU joue ici une fois encore son rôle d’assemblier du développement territorial bruxellois, en charge de grands projets d’aménagement urbain et de la réalisation d’équipements publics d’envergure régionale. Ce futur équipement sportif confirme la polyvalence de la SAU qui coordonne déjà des projets de logements et d’équipements à vocation culturelle, médiatique, académique, de secours… Comme chaque fois, la SAU adapte sa méthode de travail au contexte spécifique du projet afin de coordonner au mieux l’action des divers partenaires impliqués. Ainsi, pour ce projet, la SAU, agissant comme maître d’ouvrage délégué pour le compte de la Région, collaborera avec la Ville de Bruxelles (qui gérera l’infrastructure quand elle sera construite) et avec Urban.brussels (en charge des CRU). La SAU a par ailleurs établi le cahier des charges approuvé ce jeudi par le Gouvernement en étroite concertation avec ces deux partenaires ainsi qu’avec le Maitre architecte régional et avec la cellule sport de perspective.brussels. »

 

Le Bourgmestre Philippe Close se réjouit car : « pour nous, ce projet est essentiel car c’est un quartier qui est en vraie mutation depuis quelques années et nous nous réjouissons qu’en collaboration avec la Région nous continuons à développer notre projet de ville à 10 minutes le long du canal. L’idée est que les habitants puissent bénéficier d’équipements collectifs afin de pouvoir s’épanouir dans leur quartier. Du logement, une école, une crèche, du transport en commun et maintenant de l’équipement sportif feront de ce quartier un zone habitable et apaisée ».

Pour le Premier Échevin de Bruxelles Benoit Hellings, « cette étude pour la construction d’une infrastructure sportive à rayonnement régional le long du canal témoigne de la volonté de la Région bruxelloise d’investir dans le quartier Nord. La Ville de Bruxelles se réjouit de cette nouvelle collaboration qui pourra amener à la création de cette infrastructure sportive. Nous nous tiendrons aux côtés de la Région pour répondre aux besoins sportifs des habitantes et des habitants du quartierqui seront rencontrés par ce contrat de rénovation urbaine ambitieux. »